Lifting et/ou Liposuccion des bras

La demande de chirurgie esthétique des bras représente un motif de consultation de plus en plus fréquent au sein de la chirurgie esthétique actuelle.
L’intervention peut consister en une lipoaspiration de la région postérieure et inférieure du bras ou, plus rarement, en une brachioplastie (ou « lifting » des bras).

Le principe

La peau de la face interne de bras est très « sollicitée » dans les mouvements et les amaigrissements à répétition. Lorsqu’il existe un relâchement de la peau à ce niveau, une lipoaspiration isolée ne peut suffire, et seule une remise en tension cutanée est susceptible de corriger le défaut : c’est le lifting brachial ou lifting de la face interne de bras. L’intervention a alors pour but de réaliser l’ablation de l’excédent de peau.
Si l’excès de peau est peu important ou que l’excédent est essentiellement graisseux, alors une lipoaspiration seule sera suffisante.
Dans de rares cas (séquelles d’obésité ou de chirurgie bariatrique), il existe une prise en charge par l’assurance maladie.
Dans la grande majorité des cas, une anesthésie générale avec courte hospitalisation est nécessaire.

chirurgie du ventre

Avant l'intervention

Un examen complet est réalisé lors de la première consultation et le Dr Garnier ou le Dr Dumont vous exposera les différentes possibilités chirurgicales. Il déterminera si une lipoaspiration seule est possible ou si une incision plus importante est nécessaire.
Une information précise du déroulement de l’intervention, des suites et du résultat prévisible sera faite et l’emplacement de la cicatrice résiduelle sera déterminé.
Un bilan pré-opératoire habituel sera réalisé et une consultation d’anesthésie est obligatoire.

L'intervention

L’incision peut être verticale, longitudinale, courant à la face interne du bras ou bien horizontale, dans un des plis de l’aisselle. Les deux types d’incisions peuvent être associés. Suivant le type de relâchement que vous présentez et votre gêne vis à vis des cicatrices, la technique sera adaptée par le Dr Garnier ou le Dr Dumont.
Une lipoaspiration première est effectuée chaque fois qu’il existe une infiltration graisseuse de la région.
La peau en excès est ensuite retirée à la demande à partir de l’incision à la face interne du bras. L’importance et la topographie de cet excès auront été repérées et dessinées en pré-opératoire chez la patiente réveillée.
   
Dans les cas où une lipoaspiration seule est retenue, l’incision est quasi invisible et l’intervention peut avoir lieu sous anesthésie locale ou sous courte sédation. L’hospitalisation est alors ambulatoire.

Après l'intervention

Un pansement légèrement compressif est mis en place en fin d’intervention.
Les suites sont en général peu douloureuses, cependant une certaine gêne peut subsister dans les premiers jours. Il sera nécessaire de refaire régulièrement le pansement les premiers jours (ces soins peuvent être réalisés par vous-même ou par une infirmière à domicile).
Un vêtement compressif est le plus souvent prescrit durant les 6 semaines qui suivent l’intervention.
Un rendez-vous de contrôle est systématique avec le Dr Garnier ou le Docteur Dumont dans les 6 à 10 jours qui suivent l’intervention. Les fils seront alors retirés et la bonne évolution de la cicatrice sera contrôlée.
Un arrêt de travail peut être nécessaire en fonction de votre activité professionnelle.

Le résultat à distance

Un délai de plusieurs mois (parfois jusqu’à un à deux ans) est nécessaire pour apprécier le résultat définitif. Le résultat de l’aspiration est en revanche plus rapidement visible (quelques semaines, après la disparition de l’œdème).
Initialement, la cicatrice sera rouge ou rosée, puis elle va s’éclaircir et s’assouplir après quelques semaines à quelques mois. Durant toute cette période, il est préférable d’éviter toute exposition directe de la cicatrice au soleil et d’utiliser une protection type “écran total”. Cependant, la cicatrice ne disparaîtra jamais complètement mais s’atténuera nettement avec l’évolution.
Un pansement particulier (compressif) peut vous être prescrit par le Dr Garnier pour améliorer le résultat. Des massages quotidiens de la cicatrice seront certainement également nécessaires.
Une consultation de contrôle après quelques mois sera prescrite afin que votre chirurgien surveille la bonne évolution cicatricielle.
Il s’agit néanmoins d’une chirurgie délicate pour laquelle la plus grande rigueur ne met en aucune manière à l’abri d’un certain risque d’asymétrie modérée de résultat en raison de la cicatrisation variable en fonction des patient(e)s.